Un si joli automne avec Vital Food


Comme l'automne, je repointe le bout de mon nez par ici !  La rentrée est bien chargée, notamment au travail et e blog n'a pas encore repris son rythme de 2 articles par semaine, mais promis, je fais mon maximum pour :) Et je reviens aujourd'hui avec ma lecture de ce très joli numéro de Vital Food, qui sent bon l'automne, les recettes gourmandes mitonnées maison tout en restant coloré et plein d'idées : une jolie réussite ! 



1. Je ne sais pas vous, mais personnellement, j'utilise pas mal de bouillons de légumes du commerce, notamment pour faire cuire du riz ; mais ce que je ne savais pas, c'est que l'on pouvait le faire soi-même ! Vital Food nous propose une recette assez simple : il suffit en fait de faire cuire et sécher les légumes et herbes au four, puis de les mixer, pour avoir une poudre de bouillon. Trop chouette, non ? 2. Garder la peau pour conserver les nutriments ou éplucher pour éviter d'avaler pesticides and co ? Grande question à laquelle le magazine nous donne des éléments de réponse : on n'est pas obligé pour les carottes et les pommes de terre nouvelles mais on épuche obligatoirement la peau des navets, salsifis..Et on essaie au maximum de choisir ses fruits et léugmes bio :) 


1. Dans ce numéro d'automne, Vital Food nous donne plein de jolies idées pour cuisiner les légumes racines ! Des recettes pleines de couleurs et de vitamines comme cette très belle quiche à la betterave, les steaks de céleri-rave milanais, le gratin aux 4 racines (carotte, céleri-rave, patate douce et topinambour), les carottes rôtis à la fêta et au miel, le tian d'automne (betterave, patate douce, radis noir, navet boule d'or)...2. Et si on faisait un dessert aux légumes ? On s'inspire ici, avec une tarte à la patate douce violette, un gâteau potiron-noisette, un cake panais et noisette...Miam!


1. L'automne arrive mais avant lui, c'est la saison des mirabelles ! L'un de mes fruits préférés :) On peut le décliner en version sucrée, en confiture, tarte ou crumble mais aussi en version salée : pizza mirabelle, burrata et pesto, tacos végétarien halloumi, poivron et mirabelle, mais aussi en chachouka, par exemple ! 2. J'adore les pad thai ! C'est, pour moi, clairement le plat réconfortant et goûteux par excellence qui ne plombe pas trop l'estomac. Dans ce dossier, la rédaction nous en apprend les secrets et subtilités, au travers de plusieurs recettes et notamment une déclinaison végétarienne, au tofu et shitakés. Là où je suis un peu embêtée, c'est que j'ai découvert via cet article que la sauce poisson entrait dans la composition de la recette du pad thai : il s'agit de l'eau des anchois mis en saumure...Pas très végé, donc ! Mais peut-être qu'on peut le remplacer par de la sauce soja salée ?


Le pop corn, c'est une super idée pour les pauses télé ou les apéros entre copains, n'est-ce pas ? :) Vital nous consacre plusieurs pages à cette petite gourmandise, avec, là encore des versions sucrées (chocolat, caramel, au thé chaï) mais également salées, au curcuma (trop joli en plus) en version italienne avec des tomates séchées et basilic ou encore au gorgonzola et baies roses. De quoi impressionner ses potes à l'apéro ;) 


1. Adapter son régime à son groupe sanguin ? C'est quelque chose que je n'avais jamais entendu mais qui peut avoir du sens. Pour trancher, Vital Food a interrogé deux expertes : la relaxologue Estelle Pouchelon et la diététicienne Caroline Gayet. Si la première est pour et explique que chaque groupe sanguin a des besoins alimentaires bien spécifiques, la seconde se positionne contre en expliquant que ce régime peut entraîner de grosses carences (notamment pour les personnes du groupe O, qui devraient consommer énormément de protéines animales). Je dois dire que j'ai été plus convaincue par cette dernière, qui rappelle que tout est une question d'équilibre et de ressentis :) 2. On termine avec un très joli article sur le miel, notamment focalisé sur le miel produit dans les grandes villes comme Paris. Contre tout attente, ce miel serait meilleur, car les fleurs que les abeilles butinent sur les toits de la capitale ne sont pas chargés en pesticides comme celles qui sont prés des champs d'agriculture intensive. Il y a 1000 ruches à Paris et je trouve ça vraiment chouette que la municipalité, mais également certaines associations et particuliers participent ainsi à la survie de nos abeilles. D'ailleurs, plusieurs grands hôtels parisiens proposent leur propre miel à la carte. J'ai été si triste de lire que les abeilles qui butinent dans les champs meurent souvent avant d'arriver à la ruche, à cause des pesticides...Il serait temps de faire quelque chose, non ? 







Et voici pour moi ! J'espère sincèrement que cet article vous aura plu :) N'hésitez pas à me dire si vous aussi vous avez lu ce chouette numéro de Vital Food et si d'autres articles ont attiré votre attention ! La semaine prochaine, je décortiquerai avec vous le dernier numéro de Vital :) 

Très bonne journée ! 

Vous avez aimé cet article ? Epinglez-le sur Pinterest ! 



CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!