Et si tout cela pouvait nous rendre meilleurs ?


Bientôt une semaine. Cela fait bientôt une semaine que nous sommes en confinement, en raison du Covid-19, le fameux "coronavirus" dont on nous parle depuis des semaines. Cette situation est bien sûr angoissante : tout simplement parce que nous sommes privés de notre liberté de déplacement mais aussi et surtout parce que ce virus se propage vite et tue parfois sur son passage. Nous avons peur pour nous-mêmes, pour nos proches mais aussi pour l'après, notamment sur le plan économique. 


Mais aujourd'hui, je n'ai pas envie d'entretenir cette peur. J'ai envie de vous dire que ce virus nous a appris plusieurs leçons et notamment que nos actions personnelles ne sont pas isolées, nos choix personnels peuvent impacter les autres. Nous sommes tous unis, d'une manière ou d'une autre : donc quand nous prenons la décision de sortir ou d'acheter trois tonnes de papier toilette sans en laisser aux autres, nous impactons la vie des autres, soit en les rendant malades, soit en les privant d'une denrée de première nécéssité. Mais si nous sommes solidaires et bienveillants, nous pouvons aider notre prochain.


Cette "crise" du coronavirus remet également en place certaines priorités : personnellement, je me rends compte que mon travail n'est pas si important au regard du contexte, en tout cas pas suffisamment pour risquer d'être contaminée ou de contaminer les autres. Comme je peux le faire de chez moi, je le fais de chez moi. De même, je n'ai pas besoin de consommer autant et les livraisons en ligne que j'aimerais faire par exemple, peuvent attendre la fin de l'épidémie car les produits que je souhaite recevoir ne méritent pas qu'un livreur mette sa vie en danger pour moi. Alors oui, on nous exhorte à continuer de travailler pour que l'économie ne s'effondre pas : mais l'argent vaut-il mieux que la santé ? Et si ce virus pouvait, quelque part, nous montrer une autre voie ? J'aimerais par exemple, vivre dans un monde où le personnel soignant et les caissières, qui sont nos sauveurs aujourd'hui, soit reconnus et rémunérés comme tels. Et bien davantage que le PDG d'une grande multinationale. 
On se rend compte également qu'en raison de la baisse de l'activité humaine, les dauphins reviennent dans les ports et que la pollution est réduite en Chine : n'est-ce pas un meilleur monde à laisser à nos enfants ? Je sais que c'est sans doute un rêve et je suis triste en me disant que malheureusement, nos gourvernants, à l'échelle internationale, n'apprendront sûrement rien de cette terrible leçon....Mais je veux y croire ! 


A titre personnel, je vis bien ce confinement forcé : étant assez casanière, je n'ai pas trop de mal à rester chez moi :) Et comme je suis seule avec ma petite Fluffy, j'ai davantage de temps pour moi, pour me reposer, lire, regarder des séries et émissions que j'adore (#teamSecretsdHistoire) et réaliser des tâches ménagères que je n'ai pas le temps de faire d'habitude (repriser mes chaussettes et collants, vider et nettoyer mes pots à bougies...). Donc je ne suis pas malheureuse ! Seul le Jules me manque, nous ne sommes pas vus depuis une semaine, étant confinés chacun chez nous...mais c'est pour la bonne cause ! Je continue également à travailler de chez moi, ce qui rythme mes journées. 
Mais au delà de tout ça, ce virus me fait réfléchir et me poser les bonnes questions : qu'est-ce qui est important dans la vie ? Sortir acheter une tablette de chocolat ou préserver les gens que j'aime (ou simplement mes voisins de queue chez Super U) ? Faire du profit ou sauver les malades ? Faire avec tout ce que j'ai déjà ou continuer à consommer ? Ce temps pour moi est un moment pour me recentrer, me retrouver. Alors bien sûr, je peux le faire parce que je ne suis pas enfermée avec un mari et des enfants, hein ! ^^ Je tire d'ailleurs mon chapeau aux parents enfermés avec leurs petits monstres, qui doivent les occuper, leur faire école et parfois télétravailler en même temps ! #maiscommentfaitesvous


Alors bien sûr, tout n'est pas si simple : prendre du temps pour soi et redonner du sens à son existence, c'est bien joli mais...comme vous je pense, j'angoisse parfois, quand je lis les infos sur les réseaux sociaux (je me refuse à allumer la télévision). Et malgré toute ma positivité, mon envie de faire les choses bien, d'être solidaire, hier, j'ai eu une mini crise d'angoisse. J'ai eu peur pour moi et je me suis d'ailleurs persuadée que j'étais infectée, que j'allais mourir et que ce serait horrible. Et c'est OK et normal d'avoir peur. La situation est effrayante. Et pendant le confinement, j'aurai parfois peur comme ça. Mais hier, j'ai réussi à surmonter mon angoisse en me rappelant qu'à part réaliser les actions qui étaient sous mon contrôle (respecter le confinement et les gestes barrières), je ne peux rien faire de plus ; et m'angoisser n'améliorera pas les choses, au contraire. J'aurais bien assez à me ronger les sangs si j'apprends que l'un de mes proches est malade ou que je le suis moi-même, ce qui n'est heureusement pas le cas. J'essaie donc d'être juste reconnaissante que tout mon entourage aille bien et d'envoyer toutes mes bonnes ondes pour que ça reste ainsi. 

Je pense que la seule manière de traverser cette situation est en restant disciplinés et solidaires. Cette épreuve doit nous permettre de montrer le meilleur de nous et d'apprendre certaines leçons d'humanité.

J'ai aussi envie de profiter de ce post pour partager avec vous des contenus qui m'ont été utiles depuis le début de la crise ! 

- La recette du gel hydroalcoolique de Gala's Blog
- Cette vidéo de Thierry Casasnovas, qui nous rappelle que la meilleure chose à faire pour nous protéger du virus est d'avoir une bonne hygiène de vie, afin d'avoir un système immunitaire efficace. 
- Mais aussi cette vidéo de Natoo et celle de Norman sur le confinement, qui ont réussi à me faire rire en ces temps difficiles. Celle de Squeezie est chouette aussi !


Quelques tweets qui m'ont fait rire aussi ;) Oui, consulter Twitter est clairement angoissant en ce moment, mais certains Twittos sont aussi très drôles ! 



Et sinon, je suis tellement fan des gens qui dansent et chantent à leur fenêtre ou leur balcon, avec leurs voisins ! Idem pour celles et ceux qui organisent des apéros Skype avec leurs potes, je trouve tout ça tellement revigorant et franchement, ça me redonne foi en l'humanité.

Si vous avez réussi à me lire jusqu'ici, bravo ! Je conclurai en vous disant de prendre soin de vous et de vos proches. Essayez, autant que possible, de rester heureux et positif, de mesurer la chance que vous avez d'être entourés de vos proches et/ou de les savoir en bonne santé. Et si vous êtes infecté ou qu'un de vos êtres aimés l'est, je vous envoie toute ma force, toutes mes bonnes ondes pour que vous terrassiez cette saleté. 

Je vous fais des bisous et vous dis à très vite, par ici ou sur les réseaux sociaux ! Stay safe (et restez chez vous, surtout). 



CONVERSATION

1 commentaires:

  1. Je te rejoins tout à fait merci pour ces mots qui trouvent un véritable écho à ce que je vis en ce moment...j ai hate que tout ca soit derrière nous et qu on opère tous un vrai changement durable a titre individuel et collectif...

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!